Journée Internationale des droits de la femme

5293512-7899170

Au Laos, ainsi que dans 11 autres pays (au  Burkina Faso, l’Algérie – une demi-journée-, en Russie, en Ukraine, en Modalvie, en Azerbaïdjan, en Arménie, en Ouzbékistan, au Kirghizistan et en Biélorussie), le 8 mars est décrété Jour Férié.

Le 8 mars est reconnu par l’ONU comme la journée internationale des droits de la femme. Ces journées internationales au nombre de 87 sont, plus qu’une occasion pour à nouveau caricaturer les rapports et statuts homme femme en France et à travers le monde, aussi et surtout le moment (du moins, on l’espère) de dresser un bilan ou quelques constats sur la condition féminine.

Au Laos…

Avant 1975, la femme au Laos n’était pas l’égale de l’homme dans les textes. Elles ne pouvaient, par exemple, pas participer à la vie politique du pays.

Après la révolution et l’arrivée au pouvoir du Pathet Lao, la situation à peu à peu changée. Le communisme accorde aux femmes une place d’égale à égale aux hommes, et aura affirmée cette tendance en 1991 lors de la promulgation de la constitution au Laos. Celle ci affirme l’égalité homme-femme : « tous les citoyens lao, quels que soient leur sexe, leur condition sociale, leur niveau d’instruction, leur croyance et leur appartenance ethnique, sont égaux devant la loi », « les citoyens lao, femmes et hommes, sont égaux en droit au point de vue politique, économique, culturel, social et familial »

8mars

Désormais, 22% de l’assemblée Nationale Lao est composée de femmes, avec notamment la présence d’une femme issue de la minorité ethnique des Hmongs.

Toutefois, les instances de décisions nommées « Politburo » et « comité central du parti communisme » ne sont eux toujours composés que de très peu de femmes.

Dans le monde…

Dans le reste du monde, les situations comme vous le savez, sont très variables. C’est le moment de se rappeler que les femmes sont, tout autour du monde et dans de nombreux pays, toujours victimes du commerce de leur corps, de sévices, et ne jouissent pas des mêmes droits que les hommes.

Et pour tout ceux qui diront « la fête de la femme, c’est toute l’année », je dis oui, si la fête signifie être l’égal de l’homme et pouvoir jouir des mêmes droits qu’eux.

En France…

N’oublions pas qu’en France une femme est victime de viol toutes les 8 minutes et que 120 femmes décèdent chaque année sous les coups de leur mari.

Plus « classique », à travail égal, le salaire est toujours 20% moins élevé chez les femmes.

Pour aller plus loin à ce sujet, je vous conseille un livre dirigé par Christine Okrent qui dresse un constat objectif (mais pas moins sombre) de la condition féminine dans le monde:

femmes

A très bientôt.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s